Agir collectivement

Le GETAB viandes

A sa création en 2014, le Groupe d’Echange Thématique en AB dédié à la Viande de ruminants et animé par le Pôle Bio Massif Central, regroupait plus d’une trentaine personnes issues de structures de la production, du conseil, du développement, de l’aval, de la recherche ou encore de l’enseignement.

Les objectifs de ce groupe informel sont d’échanger (sur qui fait quoi, les expériences et résultats de chacun) et dans un second temps, de permettre l’identification d‘actions pouvant donner lieu à des projets, notamment de recherche ou de développement.

Ainsi, les travaux de ce groupe sont à l’origine du projet BioViandes Massif Central (cliquez ici pour en savoir plus sur l’origine du projet). Le GETAB Viandes assure aussi le rôle de comité d’orientation de ce projet. C’est dans ce cadre qu’il s’est réuni le 26 mars 2019 pour la construction des actions de la tranche 2 de BioViandes MC.

Pour télécharger le compte-rendu synthétique de la réunion du 26 mars 2019 du GETAB Viandes, cliquer ici.

Construire des méthodologies et des outils partagés à l’échelle Massif Central

Dans le cadre de BioViandes, on travaille ici sur divers thèmes :

Comment collectivement mieux anticiper les animaux produits en fin de conversion

  • Ce point est important pour permettre aux acteurs de l’aval d’anticiper et développer des débouchés nécessaires. Pour ce faire, deux méthodes doivent être testées dans BioViandes, l’une en tranche 1 et l’autre en tranche 2. A l’issue de ce travail, un bilan se fait afin de faire des propositions pour l’avenir sur ce sujet. 

Comment collectivement mieux connaître les animaux abattus (quantité, saisonnalité, qualité…) et les fourchettes de prix pratiqués en sorties d’élevage

  • Ces données sont importantes pour notamment aider :Les éleveurs à mieux répondre aux besoins du marché (par exemple en anticipant les périodes de demande en animaux et donc mieux décider de quand vendre)
    Les éleveurs qui veulent se convertir et qui pour cela ont besoin de repères pour construire leur projet.

En tranche 1, un premier travail a été fait à partir de l’analyse de 9 315 données d’abattage concernant des bovins et 5 895 des ovins, abattus en 2017, données collectées auprès d’opérateurs collecteurs ou collecteurs/abatteurs actifs sur le Massif Central. Les livrables issus de ce travail devraient être mis en ligne courant automne 2019. La tranche 2 de BioViandes verra la suite à ce travail, et permettra d’établir des propositions pour l’avenir.

  • Comment construire collectivement des outils pour le conseil à l’échelle Massif Central et les réactualiser. Ce travail, engagé dès la tranche 1, concerne notamment (liste non exhaustive) :
    • Les livrables issus du thème précédent, les animaux abattus. Ces livrables sont co-construits avec les acteurs de l’aval qui ont fournis leurs données d’abattage.
    •  Des livrables sur la demande du marché à ce jour par type d’animaux produits (bœufs, veaux, agneaux…). Ces livrables sont aussi coconstruits avec les acteurs de l’aval.
    • Des annuaires d’acteurs, d’opérateurs, à l’échelle Massif Central (prévus en tranche 2).
    • Des livrables pour le conseil technique sur la production, à partir de données collectées en fermes. Le but ici est de travailler avec les acteurs du conseil et de l’enseignement afin de construire les livrables qui leur sont les plus utiles, en complément des synthèses d’étude.
  • Comment collectivement renforcer le conseil auprès des éleveurs au niveau local. L’objectif principal ici est de favoriser une meilleure connaissance de l’aval et des débouchés par le producteur de viandes biologiques à base d’herbe, en particulier en phase de réflexion ou de réalisation de sa conversion. Prévue pour être réalisée en tranche 2, ce volet travaillera sur comment s’organiser au niveau local entre acteurs du conseil et opérateurs économiques pour mieux accompagner les éleveurs, tout en tenant compte de l’organisation des acteurs dans chaque région et en veillant à une bonne articulation avec les plans bio régionaux.

Travailler collectivement à la durabilité des filières viandes bio à l’herbe du Massif Central

En septembre 2019 se réunissait pour la première fois le groupe de travail « Durabilité de nos filières viandes bio à l’herbe du Massif Central », créé dans le cadre de BioViandes MC.

Ouvert aux partenaires de ce projet et aux opérateurs collecteurs/collecteurs-abatteurs enquêtés en 2017 (voir comment collectivement mieux connaitre les animaux abattus), ce groupe a travaillé à la construction de livrables (sur les animaux abattus ou encore sur les besoins du marché par type d’animaux – Publication automne 2019). Ce groupe mènera un travail de prospective en tranche 2 du BioViandes sur l’avenir des filières viandes bio à l’herbe du Massif Central, et comment les développer durablement.

Ce groupe de travail, plus réduit que le GETAB Viandes, travaillera en lien avec ce dernier mais pourra se réunir de façon plus ad hoc que le GETAB.

Mais ce travail de réflexion sur l’avenir des filières viandes bio à l’herbe du Massif Central occupe d’autres espaces, comme des ateliers collectifs de réflexion/débat comme celui organisé le 02 octobre 2019 dans la cadre des BioThémas au Sommet de l’Elevage.